Vente de voiture – Le dépôt d’annonce

La petite annonce parfaite pour vendre rapidement votre voiture

 

Lorsque vous décidez de vendre votre véhicule par petites annonces, ces dernières deviennent presque plus importantes que celui-ci durant une bonne partie du processus de vente. Il convient donc de les élaborer avec sérieux et précision.

 

  1. Connaître le support de l’annonce et sélectionner les informations

On ne répond pas à un QCM, comme on élabore une dissertation ! Pour une annonce dans un journal, vous compterez vos mots. Sur internet, la description est plus longue. Dans les deux cas, vous devez être en mesure de sélectionner les informations :

– kilométrage

– couleur

– finition

– moteur

– état

– votre profil de propriétaire

 

Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter d’autres annonces et à faire une liste des informations qu’elles comportent. Evitez aussi de mentir, cela est le meilleur moyen de faire fuir l’acheteur sérieux.

 

  1. Précision et ton de l’annonce

Lorsque l’on vend un véhicule sur internet, il n’est pas rare que l’on passe la première heure à rechercher le site idoine et à s’y inscrire. S’il est déjà l’heure de diner, ne vous jetez pas sur votre clavier. L’annonce doit :

– être relue soigneusement

– mettre en relation le texte et les photos

– correspondre parfaitement à ce que demande le site

 

Par ailleurs, le ton de l’annonce en dit long sur vous. Un style SMS peut donner l’impression que vous n’êtes pas un vendeur sérieux, alors qu’une avalanche de détails trahit souvent une trop grande volonté de vendre (et donc de négocier). Aussi, essayez d’être le plus neutre et objectif possible, à moins que vous ne souhaitiez faire le buzz et que vous fassiez parler votre voiture en alexandrins et à la première personne !

 

  1. Prendre son véhicule en photo

Avant de vous lancer dans la rédaction de votre annonce, sachez que les photos sont un élément déterminant pour qu’elle soit consultée. Privilégiez :

– l’aspect général du véhicule : le mieux étant un ¾ face et arrière, avec les roues légèrement braquées vers l’objectif

– les détails importants : jantes, sièges, planche de bord, coffre, etc.

– les photos informatives : profil, face

Prenez une vingtaine de clichés et sélectionnez de quatre à sept photos. Pour mettre votre véhicule en valeur, privilégiez un fond neutre et peu coloré. La neutralité vaut pour l’aspect géographique et social : l’acheteur doit s’intéresser au véhicule et non au lieu où il se trouve. L’éclairage est important, prenez vos photos avec le soleil dans le dos et lorsqu’il est relativement haut dans le ciel (sauf entre midi et 14h). Un ciel légèrement nuageux évite généralement les reflets.

 

Les photos d’intérieur sont souvent difficiles à réaliser :

– essayez de les prendre dans un lieu lumineux et sans flash

– si votre flash est automatique, prenez les photos à travers le coffre ou les fenêtres ouvertes

– un smartphone moderne donnera souvent de meilleurs résultats qu’un appareil photo

– sachez que plus la voiture est petite, plus l’intérieur sera difficile à prendre en photo.

 

  1. Bon à savoir : éviter les arnaques et les problèmes

Evitez toute référence trop personnelle dans la description du véhicule. Essayez également de ne pas laisser les plaques apparentes sur les photos : trouvez un angle « magique », faites appels à votre savoir-faire en traitement d’image, ou, tout simplement, mettez un bout de scotch noir pour transformer une lettre. De la même manière, ne communiquez jamais les numéros de plaque à un acheteur potentiel par courrier électronique ou téléphone.

 

Par ailleurs, soyez le plus honnête possible. Si vous affirmez être l’unique propriétaire, alors que la voiture est passée entre différentes mains, la situation peut se compliquer en cas de vice caché que vous ignoriez. Le fait de dire la vérité dans l’annonce (dont l’acheteur prudent aura peut-être gardé une copie) ne vous dédouanera pas complètement, mais sera un point en votre faveur.

 

Avec ces recommandations, vous serez sans doute plus habile dans l’art de rédiger une petite annonce. En cas de doute, utilisez le bon sens et imaginez ce que vous souhaiteriez qu’un vendeur vous dise.

 

Les points clés à retenir :

– être précis, mais concis

– rédiger calmement l’annonce et la relire

– ne pas négliger les photos