Sécurité lors de l’achat – Prévenir les fraudes

Achat d’une voiture : éviter les fraudes et escroqueries

Les fraudes et escroqueries lors de l’achat de véhicules sont en constante augmentation. Pourtant, il est possible de les éviter assez simplement. Pour vous éviter une énième arnaque à l’achat, considérez les conseils ci-dessous.

Méfiez-vous des offres trop avantageuses

De nombreuses personnes se font arnaquer par cupidité : elles succombent vite à quelques opportunités trop belles pour être vraies. Soyez donc sur vos gardes ! Si le prix d’une voiture est largement en deçà de ce qu’elle peut coûter sur le marché d’occasion, c’est peut être parce que vous êtes sur le point de vous faire escroquer. Méfiez-vous en particulier d’offres sur internet trop avantageuses.

Les escroqueries liées aux paiements

Ces dernières années ont vu une implosion d’arnaques aux paiements. Le procédé est désormais connu à quelques variantes près. Un vendeur d’automobile exige généralement des preuves de liquidité en vous demandant d’effectuer le paiement via MoneyGram ou Western Union. A moins de connaître personnellement l’acheteur (qui ne vous demandera pas le cas échéant de prouver que vous possédez l’argent), n’envoyez jamais de l’argent à qui que ce soit de cette façon.

Une autre astuce bien connue consiste à solliciter un premier versement afin de « réserver » la voiture. Mais très souvent, le vendeur et la voiture disparaissent dès que vous avez expédié le montant requis. Autre arnaque courante : un prétendu vendeur situé dans un pays étranger propose d’acheter votre voiture par chèque, pour un prix plus élevé que celui du véhicule. Il vous propose aussi de rembourser la différence du prix par un transfert d’argent international. Si vous tombez dans le piège, vous découvrirez que le chèque est sans provision, et le montant envoyé est perdu.

Identifiez les risques d’arnaque

Parfois, il est possible de limiter les fraudes en amont, en veillant par exemple à la qualité des offres que vous recevez par mail ou par téléphone. Selon une étude récente, plus de 3 appels surtaxés sur 5 liés aux transactions sur les ventes de véhicules dissimulaient une arnaque. Par conséquent, ne donnez jamais suite aux appels de personnes qui vous demandent des informations sur un véhicule à vendre ou à acheter avec un numéro de téléphone surtaxé ou spécial. Dans le même ordre d’idées, soyez très prudent lorsque vous recevez des documents officiels d’un véhicule par mail. Il existe de nombreux logiciels de retouche d’images qui servent à fabriquer de faux documents plus vrais que nature. Dans l’idéal donc, faites l’effort de contacter le vendeur (ou l’acheteur) personnellement. Ensuite, négociez la transaction, tout en veillant à d’autres précautions d’usage.

Les précautions à prendre face à un vendeur de voiture

Lorsque vous avez pris contact avec un acheteur, vous devriez prendre trois ou quatre précautions qui limiteront les risques de fraude. Vous devriez notamment :

  • Vous faire accompagner par un expert
  • Vérifier le nombre de propriétaires précédents
  • Faire un test de conduite en présence de l’éventuel vendeur
  • Lire attentivement les papiers de la voiture

Par ailleurs, vous devriez lire le document de vente du véhicule en détail, et discutez de chaque point qui vous semble flou ou trop peu explicite. Au besoin, faites écrire un autre document de vente plus clair et moins sujet à caution. N’oubliez pas de demander la facture d’achat originale de la voiture et soyez particulièrement sur vos gardes si la voiture a été rachetée à un tiers avant de vous être revendue. L’expert qui vous accompagne devrait vérifier que le contrôle technique, le carnet d’entretien, le kilométrage et les factures de réparation sont en ordre. Dans le cas contraire, choisissez un autre vendeur.

Au final, vous essayer de vous faire accompagner par un expert, et éviter les ventes ou les achats d’un véhicule par internet. Toutes ne sont pas frauduleuses, mais le risque d’arnaques est beaucoup plus élevé.

Les points à retenir :

  • N’envoyez pas de l’argent à un vendeur par le biais d’une agence de transfert international
  • Ne donnez pas de suite aux appels surtaxés et aux offres trop alléchantes
  • Vérifiez que le contrôle technique et les papiers du véhicule sont en ordre
  • Faites-vous accompagner par un expert ou un garagiste professionnel