Sécurité lors de la vente : La crédibilité de l’acheteur

La crédibilité de l’acheteur : Comment réaliser sa vente en toute sécurité

 

La recrudescence des arnaques liées à la vente comme à l’achat de véhicule, ainsi que l’ingéniosité croissante de personnes mal intentionnées, impose de faire preuve de la plus grande vigilance lors de la vente de son véhicule. La crédibilité de l’acheteur est l’une des conditions essentielles à la réussite de la transaction. Un minimum de précaution permet d’éviter bien des pièges.

 

Connaître les procédés douteux

 

Lors de la vente de son véhicule, le vendeur peut être confronté à certaines situations qui doivent tout de suite le mettre en alerte. Voici les principaux procédés utilisés par les escrocs lors de l’achat d’un véhicule :

 

Les offres d’achat venant de l’étranger :

Même s’il ne s’agit pas toujours d’arnaques, les offres émanant de certains pays tels que la Côte d’Ivoire ou encore l’Espagne doivent être traitées avec beaucoup de prudence.

 

La visite d’un spécialiste :

Certains acheteurs potentiels proposent qu’un expert se déplace au domicile du vendeur afin d’y effectuer un examen approfondi de la voiture. Pour payer l’intervention de cet expert, ils demanderont un virement bancaire au vendeur. La aussi, il ne faut jamais donner suite à de telles demandes.

 

Les virements bancaires :

Certains « acheteurs » proposent de réaliser un virement bancaire sur le compte du vendeur. Il peut s’agir d’une fraude qui ne sera révélée, en raison des délais bancaires, qu’entre 2 et 5 jours après la transaction. Il n’existera alors aucun recours pour récupérer son argent et son véhicule.

Dans le cadre de la vente d’un véhicule d’occasion, il faut éviter tout règlement par virement bancaire ou par mandat postal. Pour éviter tout désagrément lié au paiement de la voiture, il ne faut jamais s’en séparer tant que le paiement n’a pas été constaté concrètement.

 

Les acheteurs pressés :

Le vendeur doit se méfier des personnes souhaitant réaliser la transaction en des temps très courts. Cette réaction a souvent pour objectif de faire prendre au vendeur des décisions trop rapides et insuffisamment réfléchies.

 

Les propositions de règlements supérieurs au prix du véhicule

 

Un acheteur potentiel peut éventuellement proposer de réaliser un règlement supérieur au prix de vente du véhicule pour divers motifs suspects. Il adressera par la suite à l’acheteur une demande de remboursement de la différence. Il y a de grandes chances pour que le chèque remis ait été volé ou soit faux. Le vendeur aura ainsi perdu la différence.

 

Quelques précautions d’usage pour s’assurer de la sincérité de l’acheteur

 

De manière générale, le vendeur doit refuser impérativement de traiter avec une personne lui demandant un versement d’argent préliminaire et cela pour quelques motifs que ce soit.

Egalement, le vendeur ne doit jamais transmettre par courrier ou faxer sa carte grise. Celle-ci pourrait être utilisée à des fins frauduleuses par la suite.

 

Afin de sécuriser le paiement du véhicule, le vendeur doit privilégier le chèque de banque. Pour éviter toute fraude, ce dernier doit demander à l’acheteur, quelques jours avant la vente, le numéro du chèque, le nom et l’adresse de la banque afin de vérifier la véracité des informations communiquées par l’acheteur. Le vendeur n’hésitera pas non plus à contacter directement la banque de l’acheteur par téléphone. Ces précautions d’usage ne pourront gêner qu’une personne animée de mauvaises intentions.

 

Dans le cas où l’acheteur s’exprimerait dans une langue autre que le français ou résiderait à l’étranger, il convient d’être prudent. De même, les acheteurs qui ne communiquent qu’une adresse électronique en guise de point de contact doivent être écartés immédiatement.

 

Une transaction aussi importante qu’une vente de voiture prend du temps. Un acheteur honnête prendra le temps d’éclaircir toutes les questions qu’il jugera utile avant de finaliser l’achat du véhicule. La phase d’essai du véhicule comme de la vérification de l’authenticité du chèque de banque ne se font pas en quelques minutes.

La conclusion de la transaction et la remise du véhicule devront être fixées pendant les heures ouvrables des banques. La réalisation d’un contrat de vente entre l’acheteur et le vendeur est une preuve évidente de la sincérité des deux parties.

 

La crédibilité d’un acheteur n’est jamais vérifiable au premier abord. Néanmoins, certains comportements étranges peuvent rapidement démasquer une personne malhonnête. Il est conseillé de ne jamais donner suite à une proposition qui semble trop belle ou suspecte.

 

Les points clés à retenir :

– Connaître les principaux procédés d’arnaque sur le marché de la vente auto

– Toujours prendre son temps lors d’une transaction

– Se méfier des propositions trop attractives

– Ne jamais effectuer de virement préliminaire